EN Cliquez sur cette icône pour en savoir plus sur notre engagement envers les clients et employés handicapés.

Wendy's female employee with Down syndrome smiling with her supervisor.

 

Au Canada, environ 500 000 personnes ayant une déficience intellectuelle sont en âge de travailler, mais seulement une personne sur quatre ou 25 % des personnes ayant une déficience intellectuelle ont un emploi. La réaction la plus courante aux besoins d’emploi des personnes ayant une déficience intellectuelle au Canada est actuellement l’« atelier protégé » ou le programme de jour, où celles-ci n’y reçoivent généralement qu’une petite allocation hebdomadaire d’environ 5 $ à 10 $, voire rien du tout. Cela les empêche d’avoir des emplois rémunérés valorisants au sein de la communauté et par conséquent, la plupart des Canadiennes et Canadiens ayant une déficience intellectuelle sont sans emploi ou considérablement sous-employés.

Les perceptions dépassées et incorrectes ont tendance à être davantage axées sur les « incapacités » plutôt que sur les « capacités » des personnes ayant une déficience intellectuelle. Nous ne parvenons souvent pas à reconnaître les forces et les talents de ce groupe unique et spécialisé, ce qui crée de fausses idées sur leurs aptitudes. En réalité, l’expérience des organisations à travers le monde prouve que la perception de ces obstacles est exagérée ou de la pure fiction. Les personnes ayant une déficience intellectuelle sont prêtes, disponibles et capables d’occuper un emploi rémunéré valorisant. Cependant, on n’embauche pas les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Notre vision

Les adultes en âge de travailler qui ont une déficience intellectuelle sont aussi nombreux à occuper un emploi que la population générale.

Notre objectif pour 2020

Que le gouvernement fédéral soutienne l’initiative Prêts, disponibles et capables.

Travail en cours

Prêts, disponibles et capables (PDC) est une initiative pancanadienne de l’ACIC et de l’Alliance Canadienne des troubles du spectre autistique (ACTSA), ainsi que de nos organismes membres. PDC aide les employeurs canadiens à trouver des candidats idéaux aisément prêts à entrer sur le marché de l’emploi. Depuis 2014, PDC vise à accroître le taux d’emploi des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme en intervenant auprès des employeurs et en les sensibilisant à la valeur de l’embauche des personnes ayant une déficience intellectuelle.

PDC s’emploie à rapprocher des candidats qualifiés et des employeurs progressistes qui ont des postes vacants, ainsi qu’à soutenir les employeurs au cours du processus d’embauche et par la suite afin de favoriser l’harmonisation entre l’entreprise et le candidat. Grâce à cette initiative, les chercheurs d’emploi trouvent des emplois qui cadrent avec leurs forces et les employeurs y gagnent une main-d’œuvre talentueuse et productive qui améliore leur bénéfice net.